On trouve sur la table d’Emeraude une phrase énigmatique, "tout ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, pour faire le miracle d’une seule chose"…. Ainsi, si l’astrologie offre une formidable grille de lecture en 3D des typologies planétaires donc de ce qui est "en haut" ; l’homéopathie, pour sa part, tente d’identifier les propriétés thérapeutiques de substances réduites dans des proportions infinitésimales...

La mise en perspective de l’infiniment grand et de l’infiniment petit conduit-elle pour autant "au miracle d’une seule chose" ? Affirmatif, nous répond Didier Lustig, qui entrevoit dans la juxtaposition de ces deux sciences un immense gisier, encore vierge, d’applications thérapeutiques pour le corps ou pour l’âme.
Astrologie et homéopathie présentent en effet de nombreux points communs : "loi d’analogie", "le semblable soigne le semblable", toutes deux font l’objet de nombreuses critiques - leurs détracteurs sont aussi souvent les mêmes - mais surtout elles partent toutes deux d’un même postulat, simple mais grossièrement négligé par notre modernisme obnubilé par le quantitatif et l’uniformisation : chaque être vivant est unique.
lust_astro_homeo1lust_astro_homeo2
Lorsque le médecin homéopathe opère le choix du bon remède (il en existe près de trois mille) ou lorsque l’astrologue interprète un thème de naissance : chaque conseil représente du "sur mesure" où expérience et intuition sont subtilement entremêlées, la qualité l’emporte sur le quantitatif. "Astrologie et homéopathie sont 100% individualisantes" nous dit Didier Lustig et de préciser : "lorsque dans un thème de naissance, une planète est mal aspectée, ou se trouve agressée : un remède homéopathique peut atténuer ce déséquilibre…. Cela reste pour moi encore à ce jour un mystère… ".
Tout comme Didier Lustig, pensez-vous que l’astrologie et l’homéopathie nous relient à un autre ordre de réalité : non plus le monde d’ici-bas, mais au contraire un plan de réalités supérieures et qui néanmoins (tant dans l’astrologie que l’homéopathie) interagissent avec notre plan d’existence … ?
Réponses dans cet exposé de 41 minutes et enregistré au Forum 104.