Le point essentiel était alors, pour lui, de retrouver ce temps d’écoute nécessaire pour véritablement comprendre ses patients avant de les soigner. Libérer la parole, considérer la biographie de ses patients entraient pour une part importante dans son diagnostic.

thomas lamotte psycho affective 1thomas lamotte psycho affective 2

Symptôme ou alibi ?

En marge de la médecine classique, le Dr Thomas-Lamotte s’est donc interrogé sur l’existence d’une causalité entre un évènement traumatique et le développement d’une maladie. Un vaste champ d’exploration, passionnant, qui rejoint le courant de ce que l’on appelle « la nouvelle psychosomatique » et qui prend forme, en France, depuis une dizaine d’années.
Ainsi, neuf années après la sortie de « Et si la maladie n'était pas un hasard ? » (Ed. le Jardin des Livres, 2008) le Dr Thomas-Lamotte prolonge ses investigations cette fois sur un plan plus pratique avec la sortie de son nouvel ouvrage: « L’interprétation des maladies » (Ed. le Jardin des Livres, 2017), fruit de toutes ces années de recherche.
Interrogé ici par Erik Pigani, il nous dépeint ce lien pour le moins étrange (un lien qui demeure encore un défi pour la médecine matérialiste) qui existe entre la venue d’une maladie et le « réveil » d’un mauvais souvenir. Un mauvais souvenir qui reste parfois tapi de longues années dans l’inconscient et qui, soudainement, vient se présenter à notre conscience, mode colin-maillard.
Souhaitez-vous découvrir, pour partie, ces liens mystérieux qui unissent « Psyché » et « Soma », et ainsi comprendre qu’anticiper le surgissement de souvenirs oubliés, ou refoulés, permettrait de préserver sa santé ?