bell conscience1bell conscience2
Pour Hervé Bellut, ce cheminement représente une évolution naturelle, depuis les besoins les plus primaires jusqu’aux plus subtils, même spirituels, en passant par l’affirmation de soi et l’ouverture à l’autre. Mais cette ouverture du cœur ne se décrète pas sur une simple décision administrative ou intellectuelle, par un moi (ou un surmoi) boursouflé, trop souvent illusionné et flatté par ces mêmes marchands.
Non, pour accéder à cette ouverture du cœur, il est nécessaire de soigner les blessures dont nous portons tous la mémoire. C’est grâce à cette guérison que l’homme va pouvoir opérer cette transition vers une ère nouvelle, celle de la conscience.

Ce processus est selon Hervé Bellut bien engagé d’ailleurs.

Nombreux sont ceux et celles qui se retirent du jeu de "l’avoir", du "paraître" pour entrer dans l’exploration de l’être, du "connais-toi toi-même" socratique. Cette recherche constitue certainement l’espoir, la perspective, d’une société allant vers davantage de respect, d’humanité et de "conscience". …
Dans un langage clair et simple, Hervé Bellut nous offre ici sa vision résolument positive du changement de paradigme actuel. Interrogé par le journaliste Jocelin Morisson, il établit un parallèle entre les voies individuelles d’éveil de la conscience et l’évolution de la société, à l’aide d’observations tirées de sa curiosité scientifique, notamment d’astrophysicien, ainsi que de sa pratique chevronnée de la médiation. Avec enthousiasme et sérénité, Hervé Bellut nous invite non seulement à observer cette période de transition, mais aussi à la vivre.

Pour en savoir plus sur son livre, paru chez Dangles en 2012: L'éveil des consciences.