Prolongation de son essai "Le mystère de l'ordre alphabétique" (Ed Presse du Châtelet), Patrice Serres nous plonge dans l'origine de l'écriture. L'alphabet grec est le père de nos alphabets occidentaux.  
Son histoire n'est toutefois pas linéaire. Serres met en évidence la longue maturation de cet alphabet qui ne s'est pas fait du jour au lendemain. Il nous dévoile les liens d'influences de l'ougaritique sur le phénicien, souche du grec mais aussi les liens entre l'écriture égyptienne et nos alphabets grâce à la sécabilité de ses pictogrammes. 
serres_mystere_alphabet_1serres_mystere_alphabet_2
Serres nous explique également comment, du bassin méditerranéen à la Chine, des civilisations utilisant les symboles agraires et l’observation de la lune pour la mesure du temps, ont transformé ces observations en signes linguistiques. 
serres_mystere_alphabet_3serres_mystere_alphabet_4
Leurs évolutions et métamorphoses élucident les racines universelles de systèmes aussi différents que les calendriers, l’alphabet et le zodiaque. Mais comment s'établit le lien entre les lettres et les mois ? Entre le système horaire et le système zodiacal? Pourquoi retrouve-t-on toujours le nombre 12 ? Pourquoi sommes-nous passés de 12 à 24 lettres et heures ? 
serres_mystere_alphabet_5serres_mystere_alphabet_6
Et quels sont les liens entre les 24 images rouges chinoises (Hong Hua), le jeu d'échecs indien et le tarot de Marseille? Voici quelques unes des nombreuses questions auxquelles Patrice Serres répond dans cet exposé de 43 minutes.