Carl Gustav Jung, ce célèbre psychiatre suisse disciple de Sigmund Freud et père de l’inconscient collectif, disait du mandala qu’il constituait une "initiation pour l’homme moderne…". Si de nos jours, un certain "état d’esprit" marchand s’est emparé de cet outil en proposant pléthore de livres de coloriage tout juste bon pour distraire les enfants pendant les embouteillages: de quoi les mandalas, de par leur tradition millénaire, sont-ils les véritables vecteurs ? 

Au-delà de ce vernis superficiel et ludique dont la société de consommation nous abreuve: comment ces "dessins centrés" permettent-ils à une personne d’approcher son inconscient ? De découvrir et d’accepter son caractère unique malgré ses blessures ou le poids de "son ombre" ?

core mandala1core mandala2

Une image vaut mieux qu’un long discours!

A travers la réalisation d’un mandala via le collage, la peinture ou même le sable, une personne va pouvoir aborder sur un mode non verbal une problématique personnelle. Contrairement à ce qui se pratique face à un psy, ici, on ne parle pas, on se met en image. "Il s’agit d’utiliser le mandala comme support projectif de cette part d’inconscient qu’on interroge…. Et si la personne sait lâcher son mental, ses systèmes de contrôles, alors son monde intérieur peut s’exprimer… et il se révèle souvent être d’une créativité extraordinaire !" nous-dit Elizabeth Leblanc Coret.

core mandala3core mandala4

L’araignée tisse aussi des mandalas

La nature nous offre un grand nombre de mandalas : notre système solaire, les fleurs, les coquillages, la découpe d’un citron ou d’un arbre…. Ces "structures géométriques organisées autour d’un centre" constituent autant de roues d’évolution, de labyrinthes, que nous sommes invités à parcourir, à méditer… mais surtout à intérioriser afin d’accomplir "l’initiation" préconisée par Carl Gustav Jung dont il précisait : "Le mandala est l’expression de tous les chemins, il est le chemin menant au milieu, à l’individuation….".
Souhaitez-vous découvrir en quoi cette structure géométrique, qui existait avant l’humanité, peut nous être utile, à nous humains, encore aujourd’hui, dans notre schéma d’évolution ?
Réponses ici d’ Elizabeth Leblanc Coret et Christine Stutz dans ce web-documentaire réalisé par Fabian da Costa pour Baglis TV.