S'appuyant sur la gamme harmonique pythagoricienne et le concept de médiété harmonique, l'alphabet hébreu et l'arithmosophie, il tente de mettre au jour les mystères symboliques de l'art pictural, révélateurs d'une vérité sacrée plus élevée. Il s'évertue à retrouver la clé, aujourd'hui perdue, d'un accès profond aux écritures hébraïques de l'Ancien et du Nouveau Testament.