Quantique

Quand le tout petit interagit avec le très grand: nos films sur la physique Quantique

La synchronicité au regard de la physique quantique
0
0
0
s2sdefault

Après un premier volet consacré à l’intuition ("l’intuition au risque de la physique quantique"), nous poursuivons notre questionnement sur la nature de la causalité et abordons à présent l’énigme des synchronicités. Globalement, nos sociétés "modernes" se caractérisent par un refoulement du sacré, ainsi que par l’abandon de la métaphysique. Pourtant, dans ce gigantesque écran de fumée où règnent séduction et distraction "à tous les étages", subsistent certaines braises, encore ardentes, porteuses d’un feu que l’on pourrait qualifier de "sacré". Parmi elles : l’astrophysique et la mécanique quantique…

L’intuition au risque de la physique quantique
0
0
0
s2sdefault

Fin XIXème, Guy de Maupassant rédigeait son fameux récit "Le Horla" où un homme (lui-même, sous toute vraisemblance) s’interrogeait sur la nature et la fiabilité des informations que ses cinq sens pouvaient lui transmettre... La prémonition de ce court roman se concrétisa tragiquement puisque l’internement de cet auteur de génie suivit de près celle qu’il imagina pour le héros de son roman. Un siècle et demi plus tard, passé les Charcot, Messmer, Planck et Pauli : où en sommes-nous avec ces questions qui ne cessent de nous habiter. Qu’est-ce que la réalité ? Nos sens nous trompent-ils ?
S’interroger sur ces sujets nous mène-t-il à la folie, la foi... ou à une partie supérieure de nous-même ?

La physique de la conscience : entretien
0
0
0
s2sdefault

Nous vivons une époque passionnante où de plus en plus de chercheurs en sciences "dures" se risquent à inclure dans leurs champs d’investigations les sciences humaines, dites "molles". De très nombreux ouvrages paraissent régulièrement sur ce sujet et il est difficile de s’y repérer. Dans ce tohu-bohu médiatique, que la société du spectacle affectionne tout particulièrement, rares sont les journalistes et les chercheurs qui tiennent véritablement la route : Philippe Guillemant et Jocelin Morisson sont de ceux-ci.

L'éveil des consciences
0
0
0
s2sdefault

De tout temps, l’homme a recherché son bonheur, son développement personnel, c’est le moteur de son évolution. Si certains marchands s’accaparent cette thématique avec force complicité de nos "mass média" et donc de leurs "unes", tel n’est pas le propos d’Hervé Bellut. Dans une perspective anthropologique : l’homme, après s’être organisé collectivement pour s’assurer l’accès à la nourriture lors de l’ère agricole, a ensuite cherché à se fournir en biens matériels lui apportant sécurité et confort, pendant l’ère industrielle. A présent, il explore les ressources de l’information pour le développement de sa connaissance dans l’ère de la communication…. 

Sourcellerie et magnétiseurs
0
0
0
s2sdefault

Comment parvient-on à trouver des sources souterraines à l’aide de simples baguettes de cuivre ?

Comment expliquer la guérison de certaines maladies à l’aide d’une simple imposition des mains ?

Est-ce un don… ou tout simplement grâce à la présence de cristaux de magnétite dans notre corps ?

La réponse est peut-être de nature plus subtile comme nous l’expliquent ici Bernard Blancan, sourcier et auteur d’un livre sur la guérison, et Vincent Navizet, sourcier et magnétiseur professionnel.

Agir en conscience : rencontre avec les champs de cohérence
0
0
0
s2sdefault

Depuis une vingtaine d’années, le mot "quantique" s’emploie à tort et à travers, répété ad nauseam par les tenants de la société du spectacle où argent et travestissement sont rois.

Pourtant, bien avant cette déferlante anglo-saxonne qui n’a pas épargné notre pays, certains scientifiques français tels que Louis Boutard (1880-1958) ou Jacques Ravatin (1935-2011) ont élaboré un rapport au Réel qui n’a rien à envier à la physique quantique: les champs de cohérence.

Philippe Guillemant et la Route du Temps
0
0
0
s2sdefault

Le temps est-il réversible ou irréversible ? Autrement dit, un simple mortel peut-il, sous certaines conditions, modifier son futur, voire même agir sur son propre passé ? C’est le défi auquel nous invite ici Philippe Guillemant. L’homme, qui n’a rien d’un farfelu, a bien conscience de toucher là un gigantesque interdit de notre époque…

Intelligence artificielle et spiritualité
0
0
0
s2sdefault

N’avons-nous pas tous peur, quand on nous parle de l’avancement rapide de la cybernétique et de la robotique… ? Pourtant, dans cette interview de Jacques Ferber, écrivain et spécialiste des sciences cognitives à Montpellier, nous allons nous familiariser avec le vocabulaire des sciences contemporaines et constater combien elles nous rapprochent de la démarche spirituelle, de la Quête de Connaissance et de Sens.

La notion d’énergie dans la tradition occidentale
0
0
0
s2sdefault

En Occident, "personne ne sait ce que contient la notion d’énergie…. " regrette Bertrand Vergely. Et de nous conseiller : "il faut faire taire notre mental qui cherche à rabaisser la notion d’énergie à un fluide quelconque ou à un courant électrique…. L’énergie est invisible, immesurable car elle n’est QUE possibilité". Mais ce "QUE" forme en fait un "TOUT" ! L’énergie constitue en effet un processus de transformation continuel qui fait que je pars du possible pour atteindre le réel, et du réel je reviens au possible: l’énergie forme donc la Vie.

Intuition, Remote Viewing et Psychomatiere
0
0
0
s2sdefault

Peut-on unifier matière et psychisme dans une vision scientifique globale pour expliquer les zones d'ombre des quantas et les phénomènes paranormaux ?  Emmanuel Ransford, physicien, émet l'hypothèse d'une supermatière qu’il appelle psychomatière, c'est à dire la possibilité que la matière physique soit également dotée d'une composante psychique. Si notre univers est composé de psychomatière, alors nous pouvons entrer en contact avec la totalité du monde et ses infinies ressources grâce à l'intuition. Emmanuel Ransford distingue ainsi deux types d’intuitions, une ordinaire et l’autre qu’il appelle « suprale ». 

Joseph Ennemoser and Magnetic Historiography
0
0
0
s2sdefault

In his lecture, Wouter J. Hanegraaff gives attention to the somewhat neglected history of mesmerism in German Romantic culture, and more specifically to its impact on the historiography of Western esotericism. The central figure in his story is Joseph Ennemoser and his works.
In the context of German Romanticism, mesmerism developed into a direction that was strongly different from what we find in other countries such as France or England.

Le Remote Viewing: principes et utilisation
0
0
0
s2sdefault

Confiant dans le développement du rationalisme et du progrès technologique, l'homme moderne s’est coupé d’une partie de ses facultés naturelles. « La capacité de voir des choses distantes dans le temps et dans l'espace est l'une des potentialités que tout être humain possède » nous dit Alexis Champion. Le Remote Viewing est une technique capable de les réveiller.

Qu’est-ce que la réalité ? Par Jean Pian
0
0
0
s2sdefault

Soixante ans après l’affirmation de Wolfgang Pauli (l’un des fondateurs de la physique quantique) : « la formulation d’une nouvelle idée de la réalité est la tâche la plus importante et la plus ardue de notre temps», Basarab Nicolescu nous le rappelle : « cette tâche est toujours inaccomplie !» A l’occasion de la parution du livre « Qu’est-ce que la réalité » (Ed Liber) de Basarab Nicolescu (physicien), nous avons réuni autour de lui trois « hommes de l’Art » : Jean Pian (mathématicien)

Saint Georges, les Templiers et les énergies de la terre
0
0
0
s2sdefault

Personnifiant l'idéal chevaleresque dans la tradition occidentale, Saint Georges est comparé au "green man", "l'homme vert" en Angleterre. Signifiant "le travailleur de la terre", il est lié au dragon, aux énergies du sol, aux rites de célébration du soleil, de la lumière et du printemps.

Les implications spirituelles des sciences de la complexité
0
0
0
s2sdefault

Face aux problèmes toujours grandissants et encore irrésolus posés par la physique quantique, un nouveau regard scientifique plus "complexe", non pas compliqué, a émergé sur l'univers. Sont ainsi nées les sciences de la complexité, soit un nouveau paradigme qui veut réconcilier les différentes théories et s'éloigner d'une vision mécaniste, mécaniciste du monde. 

Tracé des enceintes mégalithiques
0
0
0
s2sdefault

Dans le cadre de l'événement "Solstice d'été à Plouharnel" , Robin Heath nous montre ici comment les hommes du néolitique traçaient les enceintes mégalithiques.

D'après les travaux du professeur Alexander Thom sur près de 600 cercles concernant l'unité de mesure et les tracés, il tente de nous faire redécouvrir une méthode simple et élémentaire qui permettait de dessiner les formes géométriques des sites les plus fameux.

Un voyage qui nous entraînera au coeur des mystères des constructeurs mégalithiques.

Nos pouvoirs connus et méconnus
0
0
0
s2sdefault

Suite à l'explication du concept de psychomatière, Emmanuel Ransford revient maintenant sur la partie "endo-causale", la part de liberté et de créativité, d'une particule. Dotée d'un pouvoir de décision et de choix, celle-ci est habitée d'une volonté, d'une "noisette de conscience" non déterminée. Sur le même schéma, il établit que l'homme possède une conscience, un moi supral, qui s'ajoute à son moi ordinaire, et est en contact avec cette conscience ur-causale.

Le concept de psychomatière
0
0
0
s2sdefault

Depuis 1920, les scientifiques tentent d'établir un modèle cohérent de la physique quantique à travers les propriétés de la particule élémentaire. Face aux problèmes de la mesure et de la non-séparabilité quantique, ils ne cessent de réinterpréter la réalité. Pour Emmanuel Ransford, les questions qui se posent alors sont: la réalité physique est-elle différente de celle qui nous apparaît?

Nouvelle Physique et médecine quantique
0
0
0
s2sdefault

Et si la matière nous cachait quelque chose? Si elle était la face visible d'une substance plus riche et plus subtile? Pour Emmanuel Ransford, il existe peut-être un monde invisible, situé au-delà des apparences, que la science aurait la capacité d'approcher si elle s'ouvrait à lui. Elaborant une nouvelle science de la matière, il développe donc la notion de psychomatière tout à la fois matière et esprit. Clé de voûte de toute une théorie qui débouche sur une autre vision du monde physique encline à renouveler notre conception de l'homme et de l'univers.

Du cerveau à Dieu
0
0
0
s2sdefault

Suite à l'examen scientifique de l'activité cérébrale de quinze soeurs carmélites en prière, Mario Beauregard a découvert que les pratiques spirituelles ne sont pas reliées à une zone spécifique du cerveau, mais bien à plusieurs régions et systèmes cérébraux, liés à la perception, aux émotions ou à la conscience de soi. Fort de ce nouvel axiome, il a mis en rapport l'étroite corrélation entre l'activité neurologique et l'activité spirituelle, irréductible à un simple phénomène cérébral tel que l'illusion ou l'hallucination, tendant à révéler la capacité des individus à entrer en contact avec une force objectivement réelle et transcendantale.