Menu
banniere02.jpg

Lundi dernier

…. Croix du service

…. Croix du service

 
26 janvier 2015

"La seule vraie question en psychologie demeure la question de l’incarnation !" nous dit Dominique Dubois. Dans ce second volet qui fait suite au premier exposé sur la Croix Solaire, l’auteur nous résume ce qu’elle nomme "la trame de la croix solaire dans le cycle d’une vie". Mêlant avec aisance et fluidité astrologie et psychologie (Mélanie Klein notamment), Dominique Dubois nous invite à reconsidérer certains "rendez-vous importants» dans la vie de chacun : l’adolescence, la crise du milieu de vie, qui constituent des occasions uniques pour gagner en affirmation de soi, en individuation.


Philosopher par le Feu

Philosopher par le Feu

 
26 janvier 2015

Orient et Occident se rejoignent sur les deux acceptions suivantes. Premièrement, "est philosophe" toute personne qui aime la sagesse (Sophia). Deuxièmement, le Feu symbolise le désir, les passions, tout ce qui est irrationnel, potentiellement dangereux et dévastateur… Comment donc parvenir à "philosopher par le Feu", puisque d’un côté nous avons l’image d’un sage cultivant l’équanimité, la juste mesure et de l’autre celle d’un Vulcain suant à grosses gouttes devant un fourneau qui menace à tout moment de le brûler ?


Top 3

L’aspect colloïdal dans les Quintessences alchimiques

 
19 janvier 2015

L’aspect colloïdal dans les Quintessences alchimiques

L’Elixir de longue vie, l’Or Potable des alchimistes donnant le secret de l’immortalité : mythe ou réalité ? Et bien laissons Patrick Rivière, un authentique alchimiste (et oui, il y en a encore de nos jours !), éclairer notre lanterne sur ce sujet mystérieux.
Patrick Rivière nous parle des curieuses propriétés chimiques et biologiques des colloïdes, qui sont de très fines particules en suspension dans une dilution. 


La réincarnation par Miriam Gablier

 
19 janvier 2015

La réincarnation par Miriam Gablier

Imaginez un instant : votre petit garçon de deux ans fait de violents cauchemars à répétition. Dans tous ses rêves, il se met dans la peau d’un pilote de l’US Army, décédant dans son avion, sur une île japonaise, en pleine deuxième guerre mondiale. "Imagination débordante infantile !" déclareraient hâtivement des parents un peu rationalistes (les adjectifs hâtif et rationaliste s’accommodent à merveille d’ailleurs). Là où le seuil rassurant de la rationalité se fait largement piétiner et dépasser, c’est quand le garçonnet nomme précisément son porte-avion, 


Mercure, fripon divin

 
5 janvier 2015

Mercure, fripon divin

De nos jours, encore, la Psyché recèle certains mystères que nos sciences dites "humaines" ne parviennent ni à poser à plat, ni à comprendre parfaitement. Le mot "Conscience", par exemple, fait partie de ces concepts qui, malgré notre développement scientifique, continue d’embarrasser nombre de psychologues, épistémologues ou neuroscientifiques. Pourtant la conscience est omniprésente, tant sur un plan individuel que collectif : elle joue à cache-cache avec le réel, elle est bien présente dans le visible, et cependant on la donne pour in-visible.


, collection Renaissance Traditionnelle, Editions Dervy.
Ce texte de René Désaguliers, pseudonyme de René Guilly (1921-1992), fut publié pour la première fois en 1961. Après deux rééditions, il était devenu indisponible, une quatrième édition, enrichie, s’imposait. René Désaguliers révolutionna la recherche maçonnique historique en remontant aux sources les plus anciennes sans se contenter des commentaires plus ou moins appropriés.

Son influence sur la recherche en histoire maçonnique fut considérable et permit de très nombreuses découvertes par des démarches rigoureuses. Une véritable école d’historiens prit naissance grâce à son travail exigeant.
Dans ce premier texte consacré aux colonnes, d’autres suivront, notamment sur les trois colonnes Force, Sagesse, Beauté, il pose la question de la place véritable des colonnes et des conséquences de leur inversion dans certains rites. Il semble que l’origine de l’inversion des colonnes se trouve dans l’usage fait initialement des noms Boaz et Jachin qui auraient pu être donnés ensemble au grade d’apprenti avant de qualifier différemment les deux premiers grades. L’analyse de René Désaguliers vide de leur sens les querelles ésotériques sur la signification de l’emplacement des colonnes. Il invite à la prudence et au bannissement des jugements hâtifs :
« Tout d’abord, et c’est un point nullement négligeable mais dont nous ne tirerons aucune conclusion pour l’instant, l’élaboration du système occultiste construit autour des deux colonnes est très récente et son introduction dans la franc-maçonnerie paraît due avant tout à l’influence d’Oswald Wirth. Ce dernier, il est vrai, avait recueilli la tradition des auteurs occultistes français du XIXème siècle, et entre autres de J.M. Ragon. (…)
Il faut surtout observer que toute construction occultiste sur les deux colonnes aurait absolument exigé au préalable la mise au point définitive, celle que nous venons de tenter, du problème de la position des colonnes. Car, et c’est regrettable à beaucoup d’égards, la confusion qui règne sur ce sujet a gravement contaminé le système alchimique fondé sur les colonnes, dont il n’est pas exagéré de dire que désormais peu d’esprits s’y retrouvent. »
Enfin, René Désaguliers revient sur le sens des mots Boaz et Jachin et dénonce la tentation de la « laïcisation » du sens, rappelant « l’origine religieuse du symbolisme maçonnique ».
La clarification nécessaire qu’apporte ce travail permet de repenser le Temple et son opérativité sur des bases saines.

Editions Dervy, 19 rue Saint-Séverin, 75005 Paris, France.
http://www.dervy-medicis.com/

 

Editions