Menu
banniere03.jpg

Lundi dernier

Mystique et incarnation

Mystique et incarnation

 
4 mai 2015

"Pour chaque souffrance, la grâce est là... ". Cette phrase, Carole Aliya la médita longuement notamment lors de son passage vers la trentaine : elle était alors confrontée à un terrible drame familial. Cette épreuve représenta un basculement, littéralement un séisme. Neptune-Poséidon (qui est la planète de la mystique) est non seulement le Dieu des océans, mais aussi celui des tremblements de terre : une période où tout tangue et où l’homme ne trouve aucun appui stable. Cette expérience, cette grâce, Carole la alors reçue. Elle lui a permis d’effectuer un dépassement d’elle-même, d’accepter ses souffrances, et d’expérimenter ce qu’elle nomme "un sentiment océanique d’amour".


Neptune, l

Neptune, l'ouverture vers l'infini

 
4 mai 2015

"Les neptuniens rêvent d’immensité, mais ne se donnent que rarement les moyens d’atteindre leurs objectifs !" nous dit Luc Bigé. Les planètes se suivent, se complètent mais ne se ressemblent pas. Si Uranus-Prométhée incarnait le mythe du progrès avec son corollaire d’individualisme et d’originalité revendiquée, Neptune-Poséidon symbolise le mythe du sauveur et les grands idéaux de fraternité. Jésus serait sans doute son meilleur ambassadeur, de part non seulement ses nombreuses planètes natales situées dans le signe des Poissons, mais aussi, et surtout, avec l’avènement concomitant de l’ère des Poissons. 


Top 3

Du Logos et du Père

 
26 avril 2015

Du Logos et du Père

Le chapitre XVII du quatrième évangile que l’on "attribue" à Jean est un passage singulier dans les Evangiles : Jésus, "Logos incarné", s’adresse longuement au Père et cela quelques instants avant son arrestation. En prenant comme principale grille de lecture l’arbre séphirotique de la kabbale juive et en replaçant ce texte dans le cadre de la pensée hellénique alors essentielle aux temps du christianisme naissant (d’où de nombreuses références au gnosticisme et au néoplatonisme), Jean Pataut nous livre ici dans ce qu’il nomme "un essai ésotérique", un commentaire inhabituel sur ce fameux passage ou Jésus, "Dieu fait homme", s’adresse à un autre Dieu, "Père des Cieux".


La tradition Hermétique dans la Franc-Maçonnerie

 
17 avril 2015

La tradition Hermétique dans la Franc-Maçonnerie

Etes-vous agacé de ce vernis sirupeux que véhiculent nos grands médias sur une franc-maçonnerie présentée comme "light", soucieuse du "vivre ensemble", de "l'idéal républicain", bref de tous ces sujets horizontaux ? Cet exposé est fait pour vous ! Patrick Rivière est un homme de conviction et de transmission. Alchimiste, historien des religions, franc-maçon engagé dans le courant Memphis Misraïm (filiation Gérard Kloppel, 1940-2008), il se propose ici non pas de gloser sur une maçonnerie de façade mais bel et bien de tenter de lever un voile sur son sanctuaire… Une approche verticale, et directe. Avis aux amateurs des grands sommets !


L'art de Mithilâ hier et aujourd'hui

 
6 avril 2015

L

Martine Le Coz est une femme qui sous couvert d’une apparente fragilité, témoigne d’une grande détermination ! Son ambition : faire connaitre l’art du Mithilâ et conserver sa tradition exclusivement féminine. Ancien royaume de Videha, situé au nord est de l’inde, et actuelle région du Bihar, cette région a connu un passé prestigieux : Gautama Bouddha y aurait tenu des enseignements et les Upanishad y auraient, pour partie, été rédigés. "Une terre imprégnée par le tantrisme" nous dit Martine Le Coz….


, collection Renaissance Traditionnelle, Editions Dervy.
Ce texte de René Désaguliers, pseudonyme de René Guilly (1921-1992), fut publié pour la première fois en 1961. Après deux rééditions, il était devenu indisponible, une quatrième édition, enrichie, s’imposait. René Désaguliers révolutionna la recherche maçonnique historique en remontant aux sources les plus anciennes sans se contenter des commentaires plus ou moins appropriés.

Son influence sur la recherche en histoire maçonnique fut considérable et permit de très nombreuses découvertes par des démarches rigoureuses. Une véritable école d’historiens prit naissance grâce à son travail exigeant.
Dans ce premier texte consacré aux colonnes, d’autres suivront, notamment sur les trois colonnes Force, Sagesse, Beauté, il pose la question de la place véritable des colonnes et des conséquences de leur inversion dans certains rites. Il semble que l’origine de l’inversion des colonnes se trouve dans l’usage fait initialement des noms Boaz et Jachin qui auraient pu être donnés ensemble au grade d’apprenti avant de qualifier différemment les deux premiers grades. L’analyse de René Désaguliers vide de leur sens les querelles ésotériques sur la signification de l’emplacement des colonnes. Il invite à la prudence et au bannissement des jugements hâtifs :
« Tout d’abord, et c’est un point nullement négligeable mais dont nous ne tirerons aucune conclusion pour l’instant, l’élaboration du système occultiste construit autour des deux colonnes est très récente et son introduction dans la franc-maçonnerie paraît due avant tout à l’influence d’Oswald Wirth. Ce dernier, il est vrai, avait recueilli la tradition des auteurs occultistes français du XIXème siècle, et entre autres de J.M. Ragon. (…)
Il faut surtout observer que toute construction occultiste sur les deux colonnes aurait absolument exigé au préalable la mise au point définitive, celle que nous venons de tenter, du problème de la position des colonnes. Car, et c’est regrettable à beaucoup d’égards, la confusion qui règne sur ce sujet a gravement contaminé le système alchimique fondé sur les colonnes, dont il n’est pas exagéré de dire que désormais peu d’esprits s’y retrouvent. »
Enfin, René Désaguliers revient sur le sens des mots Boaz et Jachin et dénonce la tentation de la « laïcisation » du sens, rappelant « l’origine religieuse du symbolisme maçonnique ».
La clarification nécessaire qu’apporte ce travail permet de repenser le Temple et son opérativité sur des bases saines.

Editions Dervy, 19 rue Saint-Séverin, 75005 Paris, France.
http://www.dervy-medicis.com/

 

Editions