Une lecture réduite au seul premier niveau d’interprétation, littérale, serait incomplète.

Le conte se rattache au monde du symbole : ce monde se situe entre le monde de la matière et l’indicible. Il offre une représentation de la vie psychique. Le symbole enrichit la complexité des représentations de la vie psychique mais il permet aussi de mieux la déchiffrer.

Marie-Claire Dolghin-Loyer (analyste et auteur) et Chantal Delacotte (géographe et Présidente de l’Association Marie-Louise von Franz) évoquent dans cette table ronde l’étude que Carl Gustav Jung et Marie Louise von Franz ont faite des contes.

La conversation soulève de nombreuses interrogations, parmi celles-ci :

  • comment définir l’origine exacte des contes ? Est-ce un rêve qui, raconté, de fil en aiguille s’est transformé en « saga locale », puis à force d’adaptations a rejoint une forme d’inconscient collectif ? Par quelle magie cet « eurêka » se produit, conférant au conte une dimension atemporelle et universelle ?

durand_TR14_jung_contes_1durand jung contes Chantal Delacotte

Est-ce cette même magie dont use l’industrie du cinéma californienne (le terme Eurêka figure sur le blason de l’état de Californie ndlr) pour garantir le succès de ses productions telles que Harry Potter, Le Seigneur des Anneaux ou encore Avatar ?

  • à quel chemin de soi, initiatique, nous invitent les contes ? La rupture, le départ, l’errance, le masculin / féminin, le vieillard et le jeune homme, le caché en soi (l’ombre-Hadès), la totalité (Anneau-Ring), la morale : tous ces récits et images archétypiques nous ouvrent un monde, celui du psychisme qui n’est pas « un jeu d’enfant » contrairement, là encore, à un premier niveau de compréhension. Derrière les contes se cachent les arcanes d’une véritable initiation.
  • quelle interprétation des contes pourrait-être la plus judicieuse ? Devons-nous opposer une approche analogique proche de l’hermétisme reliant microcosme et macrocosme et qui emboite les images archétypiques les unes dans les autres ou bien sommes-nous en présence d’une mystique, d'un continuum cosmique entre les différents règnes: végétal, animal et humain ?

Carl Gustav JungCarl Gustav Jung

Autant de points passionnants évoqués dans cette table ronde de 2x 50 minutes: le conte a peut-être quitté la sphère de l’oralité pour un support écrit ou filmique mais sa présence et la puissance de ses messages demeurent intactes !

Animation: Virginie Durand