bona_duerer_jung1bona_duerer_jung2
C'est pour avoir lui-même intensément vécu ce bouleversement que
Jung a si bien défini la crise survenant au Midi de la vie comme une période de doute et de désorientation préparant "une profonde modification de l'âme humaine". Décrivant dans Le Livre rouge puis dans Ma Vie la "révolution psychique" résultant à l'époque de sa confrontation avec l'inconscient, Jung a d'une part insisté sur la responsabilité nouvelle incombant à l'être en voie d'individuation, d'autre part sur le caractère "artistique" d'une reconstruction de soi libérée des acquis du passé et de la tutelle exclusive du moi.
bona_duerer_jung3bona_duerer_jung4
La vie de tout homme, de toute femme, est ponctuée par de nombreux cycles (0-7, 7-14, 14-21, 21-28, 28-35, 35-42, 42-49, 49-56, 56-65, 65-72) mais celui du Midi de la vie a quelque chose de singulier : ce basculement vers l’inconnu est irréversible…. Pensez-vous donc que le Dieu du temps (Chronos, relié à Saturne) nous prodigue une sorte d’initiation… ou nous permettrait d’approcher de ce Jung appelait le processus d’individuation ?

Réponse de Françoise Bonardel dans cet exposé de 78 minutes enregistré au Groupe d’études CG Jung  auquel nous adressons nos remerciements. Il est important de noter que les éditions de la Transparence sortent ce mois-ci: Triptyque pour Albrecht Dürer, la conversion sacrée de Françoise Bonardel