La structure même de l’œuvre d’Hergé, et ces deux albums en particulier,  se révèlent être profondément initiatiques : selon l’auteur, Hergé s’est appuyé, sciemment, sur des symboles, des mythes et  des archétypes que l’on retrouve dans toutes les traditions. C’est la raison de l’universalité de son œuvre.

fontaine_1_herge_initie_2fontaine_1_herge_initie_1
Ces deux albums sont ainsi placés sous le signe de « l’eau » et du « Petit Œuvre » qui sont les premières étapes de tout processus initiatique,  notamment en Franc-maçonnerie.  Cet exposé soulève de nombreuses questions, passionnantes :

- Quel message se cache-t-il derrière la partie « émergée » de l’iceberg que sont les multiples aventures de Tintin ?
- Hergé était-il initié ? Sommes-nous en présence d’un message ésotérique qui nous révèle l’aspect invisible de l’évolution de l’être ? 
- L’inspiration d’un artiste vient-elle de sa propre conscience, de sa propre volonté. Ou bien au contraire provient-elle de la collision, d’un Euréka, entre un parcours de vie individuel et l’inconscient collectif, qui relève de la psychologie des profondeurs (CG Jung) et des archétypes?
A vous de vous faire une idée, dans cet exposé de 60 minutes. A noter qu’un second opus abordera « Les sept boules de cristal » et « Le temple du soleil ».