Les huit symboles qui se retrouvent successivement au fil de ce récit sont : 

1 « une coupe qui se vide » : la fin de la perception dualiste du monde, 
2 « la lumière en haut, le feu en bas » : la maitrise de ses désirs
3 « le vent sur le lac » : la recherche du Maître Intérieur
4 « la montagne sous le ciel » implique un changement de peau,
5 « la montagne sur la foudre », suggère l’union des principes masculin et féminin, ou encore un retournement qui précède à une naissance
6
 « le vent sous la terre » : la fin des illusions, la sortie de l’obscurité vers la lumière
7 « le feu dans le ciel » : le rayonnement
8 « l’eau sur la terre » : l’union parfaite des eaux

Réponse de l’auteur dans ce volet de quinze  minutes.

brun_serie_3_5brun_serie_4_5