Qu'il s'agisse de l'Orient ou de l'Occident, nous ne sommes plus à l'époque des maîtres, mais à celle du guru intérieur, de l'Eglise intérieure" écrit-elle. Pour l'auteur, qui prône une voie chrétienne qui est essentiellement "détachement de soi", s'élever contre l'ésotérisme, au nom du rationnel, signifie ainsi une totale méconnaissance humaine. On peut lire aujourd'hui en guise d'épitaphe sur sa tombe " Passant, sois heureux".