Membre de l'"Hermetic Brotherwood of Luxor" et de la Franc-Maçonnerie, il prend le pseudonyme de Sédir, l'anagramme de "désir". Disciple de Maître Philippe de Lyon, il fonda en 1920 "Les Amitiés Spirituelles", une association libre et chrétienne qui perpétue encore aujourd'hui la diffusion de ses oeuvres.