Menu
banniere03.jpg
A+ A A-

Gilbert Durand: aspects biographiques

 
9,90€

Résumé

Auteur du célèbre ouvrage "Les Structures Anthropologiques de l’Imaginaire" (PUF, 1960) et co-fondeur du "Centre de Recherche sur l’Imaginaire" (1966), Gilbert Durand (1921-2012) mena  une vie féconde tant sur un plan humain, académique que littéraire et spirituel.

Lire la suite....

Auteur du célèbre ouvrage "Les Structures Anthropologiques de l’Imaginaire" (PUF, 1960) et co-fondeur du "Centre de Recherche sur l’Imaginaire" (1966), Gilbert Durand (1921-2012) mena une vie féconde tant sur un plan humain, académique que littéraire et spirituel. Il laisse derrière lui une œuvre dense dont l’influence - éparse de par la multiplicité des milieux qu’elle nourrit : psychologie, anthropologie, peinture, dramaturgie, sémiologie - n’en est encore qu’à ses prémisses.
Gilbert Durand nous a quitté l’année passée, en 2012…. Qui était cet homme, quel était son parcours ? Pour tenter de répondre à cette question nous avons réuni trois de ses proches élèves* et amis : Jean-Jacques Wunenburger, Françoise Bonardel et Jean-Pierre Sironneau.

wune biographie1wune biographie2

Dans une démarche comparable à celle de l’alchimie spirituelle, Gilbert Durand a tenté de relier le particulier à l’universel : une connaissance de l’homme dont l’anthropologie et sa "cosmologie de l’imaginaire" sont le reflet. Selon lui, réhabiliter la place de l’imaginaire permet à l’homme de construire du sens ; et en même temps, cet imaginaire obéit à certaines règles, à une logique qui lui est propre et dont les rouages peuvent donner naissance à une nouvelle science. Tel fut le dessein, la destinée, de Gilbert Durand : esquisser une science qui permet d’approcher l’unité fondamentale de l’espèce humaine, d’apercevoir les contours de cet "homo symbolicus" à la lueur du structuralisme de Claude Lévy-Strauss….Cependant, pour Gilbert Durand, c’est à travers la pensée symbolique que l’on découvre l’unité véritable de l’espèce humaine et cette pensée, cet imaginaire, nous renvoie vers les sociétés non occidentales avec leurs mythologies et leurs cosmogonies… Celles-ci obligent certes l’anthropologue à user d’un vocabulaire que les humanités occidentales (françaises en particulier) ont banni: symboles…. archétypes… autant de (gros ?) mots issus d’un lexique que tous les positivistes, rationalistes et obscurantistes de tous poils ne connaissent pas, ne comprennent pas et donc rejettent….
En cela, le grand reproche que l’on peut adresser à Gilbert Durand, n’est-ce pas celui d’avoir ouvert une brèche dans ce que l’on nomme "la pensée officielle", et ce au sein même de l’académie ? Cette aliénation persistante que Jean-Jacques Wunenburger nomme le freudo-marxisme, et qui se prévalait à l’époque de constituer l’unique "Sésame-ouvre-toi" …. pour interpréter l’histoire, la société et la culture…. La France est-elle sortie de cet âge sombre idéologique ? Pas sûr si l’on considère l’assourdissant silence qui a entouré le décès de Gilbert Durand en 2012….

wune biographie3wune biographie4
Ainsi souhaitez-vous- comprendre en quoi "dans le psychisme, il y a un miroir de l’absolu" et qui était le père de cette science de l’imaginaire ?
Eléments de réponse dans cette première table ronde de 53 minutes animée par Florence Quentin consacrée à la biographie de Gilbert Durand. Table ronde qui sera suivi d’un second volet (le 8 juillet) qui abordera la question de l’héritage de Gilbert Durand

 

* nous regrettons tous ici l’absence de Michel Maffesoli qui a été contraint de répondre à une obligation professionnelle de dernière minute