- Quelle différence faire entre « le dieu des philosophes » et le Dieu personnel ?
- Qu’entend-t-on par « grands » et « petits » mystères ?
- Quelle symbolique revêt le grade de Grand Profès développé par Jean-Baptiste Willermoz et quelle place occupe le Régime Ecossais Rectifié au sein du christianisme ?
L’auteur nous donne son point de vue sur l’inanité de la dichotomie qui existe entre les notions d’ésotérisme et d’exotérisme . D’un côté, il place l’ésotérisme, où trône l’orgueil de l’initiation et de ses cénacles élitistes... devant mener au déconditionnement, à la délivrance. Et de l’autre côté, l’exotérisme, réduit parfois à ses seules pratiques religieuses, dont le but ultime serait le salut : d’une nature individuelle et donc contingente…
Selon Jean-François Var, cette bifurcation n’est qu’une chimère : la voie du Christ englobe les deux versants de cette même montagne (« où plus on la gravit moins elle est peuplée » … pour citer René Daumal, ndlr).
La métaphysique, notamment celle développée par René Guénon, a selon l’auteur apporté une grande confusion entre ce qui doit rester des notions conceptuelles et les mystères. Ces mystères ne sont ni démontrables ni concevables: la réintégration, la réincarnation, la résurrection, la déification de l’homme. Ces réalités indicibles ne peuvent devenir certitudes que par le biais de l’expérience vécue, et non par une scolastique ou un absolutisme métaphysique d'ordre intellectuel.
var_louis_claude_de_saint_martin_1var_louis_claude_de_saint_martin_2
Jean-François Var nous indique en outre que l’anthropologie guénonienne est une anthropologie sans hommes donc inexistante et que la vraie initiation est celle qu’évoque Louis-Claude de Saint-Martin. Elle est composée de trois éléments:
1) Le retour au principe (la vision métaphysique)
2) La réunion à la lumière (dont les francs-maçons revendiquent être les fils)
3) La restauration de l’homme dans son état premier (vision saint-martinienne)
Partagez-vous les adages selon lesquels « La gnose fait enfler» (Saint-Paul), ou encore « L’esprit souffle où il veut » (Saint-Jean) ? .... A vous de vous faire une idée dans cet exposé de 72 minutes filmé lors du colloque organisé par la Librairie de la Table d'Hermes.