Menu
banniere.jpg
A+ A A-

Le chant comme voie de retour au sacré

  • 61 mn
  • 306 Mo
  • Arts
  • 1871 vues
 
9,90€

Résumé

Joseph Rowe et Catherine Braslavsky: une brillante collaboration qui évoque une Méditerranée sacrée, une harmonie entre le Féminin et Masculin.
Les chants, de l’antiquité au Moyen-Age jusqu'aujourd’hui, ce lien, du Moyen Orient à l’Afrique du Nord et à l’Europe.

Lire la suite....

Joseph Rowe et Catherine Braslavsky: une brillante collaboration qui évoque une Méditerranée sacrée, une harmonie entre le Féminin et Masculin.
Les chants, de l’antiquité au Moyen-Age jusqu'aujourd’hui, ce lien, du Moyen Orient à l’Afrique du Nord et à l’Europe. Connus pour des concerts comme "Tonnerre, Esprit Parfait", cette époustouflante invocation en copte antique retrouvée en 1945 à Nag Hammadi, tout comme "le Logion" (Parole) de Jésus, de l’Evangile de Thomas; ainsi que les chants grégoriens, chants d’Hildegarde de Bingen.

rowe musique1rowe musique2

"Nous avons un besoin vital de nous relier à la vérité vivante intérieur et extérieur c’est le vrai sens du mot religion souvent perdu par les institutions religieuses, c’est aussi le sens le plus noble de la musique, nous faire contacter ensemble un plus haut niveau d’harmonie et le manifester par la voix et le rythme". Ce manifeste, Catherine Braslavsky chanteuse et compositrice spécialisée dans le chant grégorien, médiéval et de Hildegarde de Bingen, le porte haut et fort avec son complice, le musicien Joseph Rowe qui fait le pont entre Orient et Occident.

rowe musique3rowe musique4
Dans cet entretien polyphonique, mené par Florence Quentin, ils reviennent tous deux sur leur collaboration musicale et spirituelle. Pour eux, la musique a perdu son sens sacré mais nous pouvons le retrouver grâce à un travail sur le souffle et sur la voix. "L’art doit servir à quelque chose de plus haut que lui même." Le musicien et la chanteuse évoquent aussi leur intérêt pour les textes apocryphes découverts en 1945 à Nag Hammadi (Égypte) en particulier l’Évangile de Thomas "d’une qualité éblouissante" à leurs yeux. C’est ainsi qu’ils ont mis en musique "Tonnerre, esprit parfait" dont l’origine prend racine dans le culte dans la grande mère Isis et dont on peut entendre l’interprétation ici.