Psychologie-Mythes

Dis moi de quoi tu rêves et je te dirai qui tu es !

A travers cette galerie de plus de 125 films sur la psychologie des profondeurs, l'Inconscient collectif, Carl-Gustav Jung, les grands mythes de l'humanité, venez découvrir comment interpréter vos rêves, ou encore où se cache votre "mythe fondateur".

Si, comme nous, vous pensez que es mythes sont porteurs d'une réalité travers cette radioscopie de "votre êtreté profonde", venez découvrir les grandes structures psychiques qui sous-tendent votre Moi, votre égo. Si vous acceptez la proposition de nos nombreux intervenants d’aller plus loin encore dans votre recherche : le Soi impersonnel et transcendant vous tend les bras !

Protée, l'insaisissable devin 1/5
0
0
0
s2sdefault

« A la différence du prométhéen, le protéen n’invente rien. Sa particularité : il révèle ce que les autres ne voient pas, et c’est immense ! » nous-dit Luc Bigé. Protée, fils d’Océanos, est un dieu marin qui garde les phoques de Poséidon sur l’île de Pharos (île qui donnera le mot « phare » et dont Luc expliquera ici la symbolique). Couleur d’écume et d’algue, Protée a un don de divination. Il peut en effet voir le passé, le présent et l’avenir. Problème : il déteste qu’on lui pose des questions, et sa façon de fuir les curieux est pour le moins originale ; il est capable de se transformer en lion, sanglier, arbre, cerf, panthère, eau ou feu afin d’échapper à toute question.

Le mal, une question métaphysique ou analytique ?
0
0
0
s2sdefault

Tentons d’observer notre histoire, notre passé, et osons cette audacieuse question : nos anciens sont-ils vraiment parvenus à différencier l’ange de la bête ? A travers un XVIIIème siècle « industrialisant », puis un XXème siècle « idéalisant » : qu’en est-il de notre civilisation actuelle, de cette société qui bruisse de toute part de ces tonalités enjôleuses ?

Psychanalyser Jung 1/2
0
0
0
s2sdefault

Fin 2016, le psychanalyste et philosophe Pierre Trigano faisait paraitre le livre "Psychanalyser Jung" (Tome 1) aux Editions du Réel. Au sein de la rédaction, nous devons l’admettre, nous avons certaines idoles. Carl-Gustav Jung figure incontestablement au nombre de celles-ci. Néanmoins, périodiquement, nous aimons tester la solidité du piédestal sur lequel nous les avons posées. Un exercice salutaire, selon nous, qui vise à identifier les affres que le temps a pu occasionner sur celui-ci, et, si cela est nécessaire, à les colmater… Le livre de Pierre Trigano s'inscrit dans cet effort de consolidation et comble une lacune, puisque sa tentative est inédite, cela même au sein des milieux jungiens.

Jung et Platon: quand le psychologue sort de la caverne
0
0
0
s2sdefault

Jung et Platon représentent incontestablement deux figures majeures des sciences dites "humaines". Si Platon –le philosophe- érigea un monde des Idées, lieu d’absolus, distinct du monde sensible; Jung -le psychiatre- nous ramena sans relâche à la réalité du terrain: celle de ses patients et de leurs névroses….. Ces tourments sont-ils si éloignés de ceux qui jalonnent le quotidien de l’homme maintenu prisonnier dans la caverne ? En d’autres mots : philosophie et psychologie peuvent-elles s’accorder ?

Neptune et le mythe de Dionysos
0
0
0
s2sdefault

Si vous connaissez des natifs du signe des Poissons, ou ascendant Poissons, cet entretien va vous apporter, non seulement une meilleure compréhension des forces qui les meuvent, mais aussi, et surtout, comment celles-ci participent au changement actuel de paradigme… Nous fêtons actuellement le retour de Neptune sur elle-même, c’est-à-dire qu’entre sa découverte (1846) et aujourd’hui, elle a effectué un tour complet du zodiaque et se retrouve à la même position, là où les hommes l’ont rencontrée pour la première fois…

Les clés astrologiques du mythe de Narcisse 4/4
0
0
0
s2sdefault

"Un Narcisse se reconnait d’abord à son regard", nous-dit Luc Bigé, "il a un regard brillant, un regard qui cherche à interpeller celui des autres…". L’importance de l’ouïe, de la vue, ou une obsession du temps qui passe constituent autant de marqueurs inconscients pour les porteurs de ce mythe. Sont concernés les natifs du signe du Cancer; les ascendants Cancer ou encore ceux qui sont nés sous une Lune fortement aspectée….

Nombre et Temps, Unus Mundus et mécanique quantique
0
0
0
s2sdefault

"S’il y a une montre, c’est qu’il y a un horloger et s’il y a architecture, c’est qu’il y a un architecte !" dit-on. Si ce "personnage", ou cette intelligence existe : quels sont donc ses plans, ses idées, et ses grands principes d’où découleraient les lois qui régissent notre monde ? Ceux et celles qui ont osé se poser la question sur un plan pratique et expérientiel, c’est-à-dire en dehors des canevas théologiques qui demeurent allégoriques sur ces questions, ont inévitablement été confronté à la Philosophie de la Nature, à l’alchimie ou à l’occulte.…

La traversée du Miroir, Narcisse 3/4
0
0
0
s2sdefault

Tout processus de transformation s’enclenche dès lors que la conscience d’un "manque" s’installe. A ce moment précis du mythe, sur un plan symbolique, le "manque" de Narcisse, c’est sa soif. Narcisse se met donc en quête d’un point d’eau et découvre un lac. L’eau renvoie à nos émotions, aux liquides qui traversent le corps humain et modifient sa couleur. Si les kabbalistes la placent sur un plan intermédiaire, lunaire, situé entre la Beauté et le Royaume, Yésod, Luc Bigé sondera ce lac principalement sous l’angle du miroir, du reflet de nous-mêmes.

Le mystère des rêves prémonitoires
0
0
0
s2sdefault

Le monde du rêve, comme celui de l’Inconscient, constitue un défi, une provocation même, à l’encontre de notre entendement rationnel. Deux certitudes : tout le monde rêve la nuit, et tout le monde est doté d’un inconscient. Comment donc expliquer que l’homme moderne (trop pressé ?, trop trompé?), malgré tous les outils technologiques dont il s’est entouré, ne se préoccupe que si peu du fonctionnement et de la signification de cette "zone", immatérielle certes, qui sommeille au plus profond de lui ?

Transformer notre part d’ombre
0
0
0
s2sdefault

Selon Carl Gustav Jung, l’Ombre est la partie la plus cachée de notre psychisme car nous nous refusons de la voir en nous-même. Et pour cause : cette partie obscure de notre psychisme est constituée de tous les mauvais exemples, des mauvais comportements, des péchés et autres vices qui nous ont été interdits au cours de notre enfance.

L’éveil de l’enfant : Narcisse 2/4
0
0
0
s2sdefault

"Les grands Narcisse sont le plus souvent dotés d’une mémoire surprenante !" nous-dit Luc Bigé, dans ce second volet consacré à l’analyse du mythe de Narcisse. Ici, il sera question de solitude et de mémoire. Narcisse, alors âgé de seize ans, va se perdre dans la forêt et quitter son groupe d’amis. La fin de cette réconfortante sociabilité, "qui tend à reproduire le cocon du ventre maternel", va permettre au Mythe de se mettre en mouvement. Une mécanique implacable, archétypale et suprahumaine, dont Luc Bigé tente d’expliquer ici les rouages; et qui ne tolère aucune parade ! Lâcher-prise….

L'éternelle jeunesse du mythe de Narcisse 1/4
0
0
0
s2sdefault

Eros ou Thanatos ? La perception que nous avons des mythes grecs est bien souvent limitative, voire même caricaturale. En effet, un certain état d’esprit contemporain (superficiel ?) nous a conforté dans une lecture biaisée de leurs enseignements. La première déformation, qui n’est pas dramatique au sens grec du terme, consiste à n’avoir qu’une lecture exclusivement "psychologique" d’un mythe. Cette lecture, parcellaire certes, n’est pas fausse en soi, mais elle ne correspond qu’à une personnification émotionnelle des véritables enjeux.

Marie-Madeleine: une figure archétypale du féminin?
0
0
0
s2sdefault

Marie-Madeleine : une prostitué désœuvrée ou bien une femme fortunée issue de la bourgeoisie de la ville de Magdala ? Les archétypes comportent bien souvent plusieurs facettes, qui parfois s’opposent. C’est ce qui fait leur force, leur universalité et surtout leur inaltérabilité. Ici donc, France Schott Billmann et Csilla Kemenczei vont tenter non seulement de dissocier l’histoire de l’affabulation autour de la personne de "Marie de Magdala", mais aussi, et surtout, essayer d’analyser pourquoi, et comment, cette figure représente "l’avatar d’un mythe ancestral, féminin".

Ma vie, souvenirs, rêves et pensées, de Carl Gustav Jung
0
0
0
s2sdefault

Le Soi : "une image divine acceptable pour l’homme du XXIème siècle ?" * . Pendant près de deux milles ans, les hommes ont bâti des édifices en vue d’honorer leurs Dieux. Le temps passant, ils se sont habitués à cet état de fait et par une sorte de fainéantise moutonnière, ils se sont pris à croire que seul dans ces lieux spécialement conçus par eux, l’Esprit de leurs Dieux ne pouvait souffler. A l’instar d’un Freud avec sa conception fourre-tout de "libido": d’une vérité relative, ils ont érigé une vérité absolue… D’où intolérance, ignorance et régression intellectuelle.

Le cheval et ses mythes
0
0
0
s2sdefault

Le développement personnel par le cheval : un effet de mode ? On pourrait le penser en regardant le grand nombre de thérapeutes qui s'installent comme "equi-coach" ou se déclarent " chamanes". Le cheval, être mythique par excellence, nous relie directement à la nature toute entière. La relation homme - cheval est très ancienne. Monter le cheval et être transporté par lui est un acte chargé de sens, issu d'une culture millénaire, qui ouvre la voie à la connaissance de soi et à la maîtrise de ses émotions.

Les archétypes jungiens au coeur des contes de fées
0
0
0
s2sdefault

Est-il utile de rappeler en préambule que les contes de fées sont porteurs d’une profondeur que rarement leurs adaptations cinématographiques ne reflètent ? Jung disait des contes de fées qu’ils permettaient le mieux d’étudier la psyché : ils constitueraient en effet un reflet exact de nos structures psychiques fondamentales, et de façon sobre et directe, ils exprimeraient les processus psychiques de l’inconscient collectif constitué de l’ensemble des archétypes ….

Les énergies du mal en psychothérapie analytique jungienne
0
0
0
s2sdefault

La question qui se pose ici est de savoir si les forces qui sont à l'oeuvre et qui conduisent au mal, tant sur le plan individuel qu'au niveau collectif, peuvent faire l'objet d'un travail conscient en psychothérapie. Si oui, comment intégrer ces forces, quelle place leur donner et globalement quelle serait la forme de ce travail ?

La voie de l'unité intérieure
0
0
0
s2sdefault

Conflictuels et incohérents, les êtres humains ne se connaissent pas eux-mêmes. Dominés par des émotions mal comprises et des blessures d'enfance à demi oubliées, ils répètent en toute inconscience des comportements stériles et destructeurs.

Les mythes associés à la Lune Noire (2/7)
0
0
0
s2sdefault

"Lilith est une bénédiction sur un plan évolutif mais une damnation pour l’Ego !" Ces derniers mots de conclusion de Luc Bigé, nous les plaçons volontairement en tête de ce résumé puisque, justement, nos amies Vierge-Licorne ont cette formidable propension à "exiger la fin avant le début", autrement dit, dans la perspective initiatique dont il est ici question : attendre d’être parfaites pour se mettre en route…

Personnification de l’inconscient : CG Jung et l’imagination active
0
0
0
s2sdefault

La personnification est une figure de style qui consiste à attribuer des propriétés humaines à une chose inanimée que l'on fait vouloir, parler, agir sur un mode humain, c’est-à-dire anthropomorphique. L'inconscient est un mot composé de deux préfixes (in-, "sans" puis con-, "avec", suivi de -scientia, "le savoir"), littéralement "sans-avec-le-savoir". Si le Moi établit des "je sais que", et l’inconscient représente une couche de la psyché théoriquement inatteignable : comment parvenir à relier ces deux rives que tout sépare? Réussir à matérialiser ce pont ? La question qui transparait en filigrane :